Le Parc,
Territoire
Le Parc,
organisme
public
Le Parc,
et ses
partenaires

Les salins

Mise en camelle du sel aux salins de Giraud © Emmanuel Vialet

Longtemps pratiquée de manière artisanale et localisée, la production de sel prend une dimension industrielle à la fin du 19e siècle. Progressivement, 20 000 ha  de lagune sont aménagés soit 15 % de la superficie du delta. Actuellement, près de l’embouchure du grand Rhône, le salin de Giraud (6 000 ha) extrait de l’eau de mer du chlorure de sodium  (340 000 t/an). Cette production "sur contre sel" est destiné au déneigement des routes. A l’ouest du petit Rhône, celui d’Aigues-Mortes (10 000 ha) s’est orienté vers la production du sel alimentaire (450 000 t/an). L’activité des salins s’appuie sur des communautés immigrées fixées dans le bourg de Salin-de-Giraud. L’ensemble  de la production est assuré par le Groupe Salins.

Haut de page

 

Salin de Giraud, un hameau né de l'industrie du sel

Au 19e, Le village de Salin-de-giraud s’est développé près de l’embouchure du grand Rhône suite à l’achat de 8000 hectares d’étangs et de marais par un ingénieur chimiste lyonnais du nom d’Henri Merle en 1855 en vue d’alimenter en chlorure de sodium et autres sels, son exploitation de Salindres dans le Gard. En 1895, la société Solvay s’installe à son tour en raison de la bonne position du lieu. Le sel acheté aux établissements Merle permet la fabrication de la soude qui est transportée aux savonneries de Marseille par bateau via le Rhône puis la mer.

Parc naturel régional de Camargue - Mas du Pont de Rousty - 13200 Arles - Tél. 04 90 97 10 82 - info@parc-camargue.fr

Site internet créé par ID-Alizés / Design BDD Communicationi