Le Parc,
Territoire
Le Parc,
organisme
public
Le Parc,
et ses
partenaires

La bouvine

Les savoir-faire sont très riches dans le monde de l’élevage des taureaux (la Bouvine) et adaptés aux exigences du jeu. L’élevage des bovins de race camarguaise s’accompagne depuis longtemps de jeux avec les bêtes dans la cour des mas. De là est née la Course camarguaise ou course à la cocarde dont l’enjeu est de décrocher des attributs (cocarde, ficelles, glands) attachés entre les cornes du taureau. Ce loisir très prisé aujourd’hui a conduit à la sélection d’animaux combatifs qui acquièrent, au fil des manifestations, une expérience du jeu. Présentés dans de multiples courses, les meilleurs taureaux cocardiers accèdent au rang de véritables « stars ».

Le gardian, symbole de l'identité camarguaise

L’intérêt suscité aujourd’hui par les gardians est le fruit d’une évolution récente, provoquée essentiellement par la renaissance mistralienne et son application en Camargue par le marquis de Baroncelli et Joseph d’Arbaud.

Lire : Les gardians de Camargue

Couverture de l'ouvrage

En trois cents pages, l’auteur retrace l’évolution du « métier de gloire » du gardian à pied jusqu’au cavalier moderne. Il présente les différentes facettes de cette passion qui mène des gardians amateurs à passer leur temps libre dans une manade pour vivre leur passion  et des gardians  professionnels à faire de leur passion un métier .Cet ouvrage, fruit d’un méticuleux et amoureux travail de collecte et d’interviews, a associé nombre de gardians de Camargue, amateurs et professionnels, qui disent à la fois la beauté et l’exigence de leur passion.

Annelyse Chevalier, Courrier du Parc n° 56, Edition du Parc naturel régional de Camargue 300 pages, 100 photographies, en vente au Musée de la Camargue

Haut de page

Parc naturel régional de Camargue - Mas du Pont de Rousty - 13200 Arles - Tél. 04 90 97 10 82 - info@parc-camargue.fr

Site internet créé par ID-Alizés / Design BDD Communicationi