Le Parc,
Territoire
Le Parc,
organisme
public
Le Parc,
et ses
partenaires

Le Parc et ses partenaires en action ! Connaître, protéger, sensibiliser, coopérer, intégrer

Le Parc naturel régional de Camargue est au c½ur d’un dispositif d’aires marines protégées ; il mène avec ses partenaires une politique équilibrée entre la préservation environnementale et le développement durable des activités humaines.

 

Connaître et protéger...

Cette mission est fondamentale pour les Parcs naturels régionaux. En Camargue, elle se traduit notamment par des actions nombreuses et variées.

  • La surveillance continue,
  • Le diagnostic socio-économique de l’anse de Carteau
  • Le suivi de l’herbier de Beauduc : espèces présentes, cartographie pour suivre l’évolution de la surface, comptages de fréquentation,
  • Suivi de la nidification des sternes naines
  • La campagne de pêches scientifiques tous les 3 ans dans la réserve marine,
  • Comptage de fréquentation du littoral et de la zone marine.
  • L’intervention pour le réseau des tortues marines françaises et le réseau d’échouage des mammifères marins en cas d’échouages
  • La récolte de données et constitution d’inventaires sur les différents milieux et groupes d’espèces
  • Le conseil et diagnostic en cas d’aménagement ou de manifestation pouvant porter atteinte aux habitats et espèces d’intérêt communautaire.

Haut de page

 

 

Sensibiliser...

Que la population soit consciente des enjeux de la préservation et se responsabilise de plus en plus dans une démarche éco citoyenne est clairement l'un des objectifs du Parc. Pour l’atteindre, plusieurs actions sont mises en ½uvre.

  • La campagne de communication Ecogestes en Méditerranée à la rencontre des plaisanciers
  • La sensibilisation de la population sur les plages (écogardes)
  • Les réunions publiques, stands et conférences
  • Des supports d’information spécifiques pour les habitants, les usagers et les professionnels dont une plaquette étanche à destination des pêcheurs amateurs avec réglementation (taille, poids, engins…)

Haut de page

 

 

Coopérer...

De nombreuses actions sont réalisées en partenariat avec les acteurs du territoire et ont donné lieu à plusieurs conventions de partenariat : GIS Posidonie/M.I.O, Phares et Balises, Prud’homie de Pêche et d’autres sont à venir avec notamment l’Agence des Aires marines protégées, le Groupe d’études des cétacés de Méditerranée...

 

On peut souligner quelques exemples de coopération remarquables :

 

  • La contribution active de pêcheurs professionnels pour les pêches scientifiques dans le cantonnement de pêche
  • En partenariat avec la Direction Départementale des Territoires et de la Mer et le service risques de la mairie d’Arles, l’organisation d‘un réseau en Camargue pouvant intervenir en cas de marée noire : chaîne d’alerte, formations théoriques et pratiques organisées sur site, exercices de simulation d’intervention
  • La formation d’une partie de l’équipe du Parc par le centre de secours des Saintes-Maries-de-la-Mer, à la sécurité liée à l’utilisation de moyens nautiques en mer. La SEMIS met notamment à disposition une place à quai une partie de l’année
  • La préservation des hippocampes sur le site des Bancs sableux de l’Espiguette.
    Grâce à l’échange d’informations et la coopération volontaire entre le Parc, le Seaquarium, les associations Peau-Bleue, Stellaris et le CPIE du bassin de Thau, la zone de pompage de sable en mer pour recharger les plages de Sète et Marseillan a été redéfinie pour éviter le site où se trouve la population d’hippocampes de l’Espiguette, maintenant cartographiée.
    Et afin de partager son expérience et de recueillir de précieux conseils, le Parc participe à des réseaux nationaux ou internationaux de gestionnaires  dont :
    - Le FORUM national des Aires Marines Protégées depuis 2004
    - Le MEDPAN, gestionnaires d’Aires Marines Protégées en Méditerranée depuis 2013.

Haut de page

 

 

Intégrer...

La Camargue, delta du Rhône est en interaction avec les lagunes, les bras du fleuve, les plages, en permanent remaniement sédimentaire. Les échanges mer/lagunes sont amenés à évoluer avec la hausse du niveau de la mer entrainant des changements sur le littoral.

A l’interface terre/mer, le Parc naturel régional de Camargue travaille avec plusieurs outils intégrant les deux ensembles, sachant que la mer reste l’exutoire de tous les apports terrestres (déchets, eaux pluviales et agricoles, eaux de crues…).

Ainsi, le Contrat de delta Camargue (2012-2017) est un programme d’actions comprenant différentes structures dans une optique d’amélioration de la qualité des eaux et des milieux aquatiques de Camargue. Il comporte un volet littoral et marin et intègre notamment les actions liées à la Réserve marine.

Haut de page

 

 

Parc naturel régional de Camargue - Mas du Pont de Rousty - 13200 Arles - Tél. 04 90 97 10 82 - info@parc-camargue.fr

Site internet créé par ID-Alizés / Design BDD Communicationi