Le Parc,
Territoire
Le Parc,
organisme
public
Le Parc,
et ses
partenaires

La chasse

La chasse est un loisir très recherché et une pratique aussi ancienne que la présence de l’homme dans le delta. Elle se pratique sur le gibier de terre (sanglier, lapin, faisan) mais surtout sur les oiseaux d’eau canards, bécassines, poule d’eau…) pendant l’hiver, la Camargue étant le plus important quartier d’hivernage des canards dans l’ouest méditerranéen.

Le tir s’effectue essentiellement le soir, à la passée, au moment où les canards quittent le lieu de repos, la remise, pour le lieu d’alimentation nocturne, le gagnage ou le matin quand les canards rentrent sur leur lieu de repos. Le chasseur gagne un poste d’affût dans le marais, l’agachon, à pied ou à l’aide d’un petit bateau pointu le négochin accompagné d’un chien généralement de race Labrador. L’utilisation de canards appelants vivants  est fréquent.

Il est difficile de connaître avec précision l’importance du prélèvement cynégétique au cours d’une saison de chasse (de mi-août à fin janvier). Divers recoupements le situent entre 120 000 et 150 000 canards chaque année. La chasse génère une activité économique lucrative. La location d’actions de chasse dépasse parfois les revenus de l’agriculture (jusqu’à 10 000 ¤ /an par actionnaire). Aujourd’hui certains propriétaires dédient leurs marais à la chasse privée, ce qui leur offre des revenus complémentaires. Dans ces espaces, toute l’année la hauteur des niveaux d’eau est surveillée pour attirer le gibier au moment de l’ouverture de la chasse et des d’aménagements dans les marais sont souvent effectués, spécialement des d’endiguement garantissant une maîtrise de l’eau pour attirer le gibier. L’approvisionnement en eau des marais est cependant soumis aux besoins prioritaires de la riziculture.

Haut de page

Une réserve de chasse et de faune sauvage en Camargue, le they de Roustan

Le complexe de lagunes méditerranéennes qui composent la réserve, constitue aujourd'hui le dernier estuaire naturel et sauvage des cinq fleuves français, car l'embouchure du Rhône n'est pas navigable. C'est le premier site  être géré par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage dans cette grande région cynégétique qu'est la Camargue et seulement le second sur le littoral méditerranéen.  La réserve est gérée en collaboration avec les organisations cynégétiques locales.

Faune et flore de la réserve :
Canard siffleur, Flamant rose, Foulque macroule, Canard colvert, Nette rousse, Sarcelle d’été, Canard chipeau, Blongios nain, Chevalier gambette, Anguille
Proprie?taire : Conservatoire du littoral et des rivages lacustres
Gestionnaire : ONCFS
Partenaires :CELRL, Tour du Valat, Conservatoire botanique national de Porquerolles, Syndicat mixte de gestion du domaine de la Palissade, Parc naturel régional de Camargue, FDC, ACM, ...
Statut juridique :Propriété du CELRL, Réseau Natura 2000 (Directive Habitats), Réserve MAB Camargue
Accès du public sur le site : réglementé, prendre contact avec l'ONCFS

 Pour en savoir plus sur la réserve du They de Roustan

Haut de page

Une programme de recherche sur la Sarcelle d\'hivers

La France et tout particulièrement la Camargue est une zone d’hivernage importante pour la Sarcelle d’Hiver (Anas crecca), dont les effectifs à la mi-janvier oscillent autour de 100 000 individus depuis une quinzaine d’années.

l’ONCFS a lancé en 2002 un important programme de recherche afin d'ajuster les modes de gestion pour cette espèce.

 Pour connaître les actions de recherche et de suivi de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage

Haut de page

Parc naturel régional de Camargue - Mas du Pont de Rousty - 13200 Arles - Tél. 04 90 97 10 82 - info@parc-camargue.fr

Site internet créé par ID-Alizés / Design BDD Communicationi