Le Parc,
Territoire
Le Parc,
organisme
public
Le Parc,
et ses
partenaires

Situation géographique

Les deltas sont les espaces de la planète où la productivité biologique est la plus forte. Malgré des communications difficiles, l’homme les a toujours fréquentés pour s’y alimenter (chasse, pêche), pénétrer l’intérieur des terres, parfois s’installer.

La Camargue correspond au  delta du  Rhône. Le Rhône se jette dans la Méditerranée après un trajet de 812 km depuis sa source au glacier du Rhône en Suisse (à Gletsch).

Embouchure du grand Rhône © Opus species /Parc naturel régional de Camargue

Haut de page

 

La Méditerranée et ses deltas

Le pourtour du bassin méditerranéen est jalonné de nombreux deltas qui sont les cônes de dépôt des sédiments transportés par les fleuves. Sur ses alluvions, le cours d’eau divague abondamment au gré des débordements. Cette recherche permanente de nouveaux lits est en réalité un moyen pour le fleuve de dissiper l’énergie hydraulique qui lui reste en arrivant à la mer.

L’absence de marée qui dispersent les sédiments en mer est un facteur de construction des deltas. Il faut en outre que le fleuve charrie suffisamment de sédiments (érosion du bassin versant) et les apportent jusqu’à la mer (pente forte).

 

Quelques chiffres sur le delta du Rhône

  • Avec une superficie de 1 500 km2, le Rhône est 15 fois plus petit que le Nil. C'est le deuxième delta de Méditerranée derrière le Nil.  A l’échelle mondiale, c’est un petit delta.
  • Le plus long affluent du Rhône est La Saône, un affluent de la rive droite, avec 475 km.
  • Le delta du Rhône se trouve presque à la même latitude que le delta du Pô (48,4 grades de latitude nord)  et quasiment à la même longitude que le delta du Rhin (2,5 grades de longitude ouest).

    Haut de page

Parc naturel régional de Camargue - Mas du Pont de Rousty - 13200 Arles - Tél. 04 90 97 10 82 - info@parc-camargue.fr

Site internet créé par ID-Alizés / Design BDD Communicationi